Etat des lieux des Eaux Souterraines dans les oasis de la Saoura et effets de contraintes (Sud-ouest, Algérie)

Authors

  • Abderrahmane Mekkaoui Laboratoire FIMAS, Université TAHRI Mohamed, Béchar, Algérie
  • Sarra Ameri Centre Universitaire NOUR Bachir el Bayadh, Algérie
  • Touhami Merzougui Département de Génie civil & Hydraulique, Université TAHRI Mohamed, Béchar, Algérie
  • Abdeldjalil Belkendil Direction d'hydraulique, subdivision de Kénadsa, Béchar, Algérie

Keywords:

Saoura, système hydrogéologique, compartiments, contraintes, détérioration, nitrates

Abstract

[FR] La vallée de la Saoura, espace géographique célèbre, se situe dans le Sud-Ouest d'Algérie. Il compte 14 oasis, exploitant des eaux souterraines, agencées en un système hydrogéologique, scindé par l'oued Saoura en deux compartiments : oriental interconnecté, dit actif (nappe phréatique du grand erg occidental, nappes des terrasses et inféroflux de l'oued Saoura), et occidental passif, non connecté (nappe de Hamada de Guir et celle du Cambro-Ordovicien). C'est ainsi qu'il s'agit de système vulnérable. Ces eaux se caractérisent d'une température de 16.2°C à 31.4°C. Le résidu sec « RS » est contrasté, variant de 280 à 7000 mg/l. Le pH varie de 7.1 à 7,85. Les chlorures sont comprises entre 33 et 2800 mg/l. De même, les sulfates s'échelonnent de 12 et 1800 mg/l. Les bicarbonates varient de 281 à 470 mg/l, et le calcium entre 34 et 568 mg/l. Le magnésium est faible, de 13 à 105 mg/l, et le Sodium atteint 2235 mg/l. Ces eaux se rangent en "chlorurée et sulfatée calcique et magnésienne", "chlorurée sodique et potassique ou sulfatée sodique" et "hyper chlorurées sodiques". Les nitrates (NO3--) s'échelonnent entre 0 mg/l à >160mg/l dont 22% d'échantillons dépasse la norme de 50mg/l. La conjugaison de facteurs naturels et actions anthropiques, affecte, aujourd'hui le chimisme de ce système, notamment inféroflux et les terrasses, dessinant un zonage : inféroflux hyper salé, terrasses 1, 2, 3 salées et nappe phréatique eau douce, qui ne cessent de se diffuser d'avantage et c'est ainsi que les oasis de la Saoura sont en péril.

[EN] The Saoura Valley, a famous geographical area, is located in the South West of Algeria. It has 14 oases, exploiting groundwater, arranged in a hydrogeological system, split by the Saoura wadi into two compartments: interconnected oriental, known as active phreatic groundwater of the great western erg, aquifers of the terraces and inferoflux of the Saoura wadi) end western unconnected consisting of groundwater from the Hamada of Guir and groundwater from the Cambro-Ordovician. This makes it a vulnerable system.  The water temperature ranges from 16.2°C to 31.4°C. The dry residue (RS) varies from 280 to 7000 mg/l. The pH varies from 7.1 to 7.85. Chlorides ranged from 33 to 2800 mg/l. Similarly, sulphates range from 12 to 1800 mg/l. Bicarbonates range from 281 to 470 mg/l, and calcium from 34 to 568 mg/l. Magnesium is low, ranging from 13 to 105 mg/l, and Sodium reaches 2235 mg/l. These waters are classified as "chloride, sulphate, calcium and magnesium", "Sodium and potassium chloride or sodium sulphate" and "sodium hyperchloride". The Nitrates (NO3--) range from 0 mg/l to >160mg/l, with 22% of samples exceeding the 50mg/l standard. The combination of natural factors and man-made actions is currently affecting the chemistry of this system, particularly in the lower reaches and terraces, creating a zoning system: hyper-salty lower reaches, salty terraces 1, 2 and 3 and freshwater groundwater, which is becoming increasingly widespread, and this is why the oases of the Saoura are in danger.

References

Ait Kaci, A. (1990). Evolution lithostratigraphique et sédimentologique des monts d‘Ougarta pendant le Cambrien (Sahara algérien nord-occidental). Thèse de doctorat, Université d’ Alger, 193 p.

Alimen, H., LeMaitre, D., Menchikoff N., Petter, G., & Poueyoto, A. (1952). Les chaînes d’Ougarta et la Saoura. XIX C. G.I ., Alger, Monogr. Région., 1er Sér. Algérie, n°15.

Ameri, S. (2018). Hydrologie et Envasement des Barrages en zone aride : Cas du barrage de Djorf Torba. Thèse de doctorat, Université de Béchar, 202 p.

Ameri, S., Mekkaoui, A., & Merzougui, T. (2014). La Saoura, Espace hydraulique en crise : Impacts des facteurs naturels et actions anthropiques sur les ressources hydriques (Sud-Ouest, Algérie). International Journal for Environment & Global Climate Change, 2(3), 55-65.

Bisson, J. & Jarir, M. (1968). Ksour du Gourara et du Tafilelt : de l’ouverture de la société oasienne à la fermeture de la maison. Annuaire de l’Afrique du Nord, Aix-en Provence, XXV, pp. 229-345.

Bouaziz, A., Hammani, A., & Kuper, M. (2017). Gestion intégrée et durable des territoires oasiens. Actes du colloque international des Oasis, Zagora, 13–15 avril 2016, ANDZOA, IAV Hassan II, INRA, Rabat.

Chavaillon, J. (1964). Etude stratigraphique des formations quaternaires du Sahara nord-occidental (de Colomb-Bechar à Reggane). Publication Centre de Recherches sur les Zones Arides, (série géologie) 5, 393 p.

Chavaillon, J. (1964). Les formations quaternaires du Sahara Nord Occidental. Publication du C.R.Z.A., série géol. n°5, C.N.R.S., 393 p.

Combes, M. (1966). Etude hydrogéologique de la hamada du Guir. Commune de Béchar Déptartement de la Saoura. Etude S.E.S. :68/DH.1M.1’I/C.de la circons.des T.P.H. des Oasis et de la Saoura, 14 p.

Conrad, G. & Roche, M.A. (1965). Étude stratigraphique et hydrogéologique de l’extrémité méridionale de la Hamada du Guir. Bulletin de la Société Géologique de France, 7, 695–712.

Cornet, A. (1952). Essai sui: l'hydrogéologie du Grand Erg Occidental et des régions limitrophes. Travaux de l’Institut de Recherche du Sahara, VIII, pp. 71-122.

Cote, M. (2002). Des oasis aux zones de mise en valeur –l'étonnant renouveau de l'agriculture saharienne. Méditerranée, 99 (34), 5–14.

Donzeau, M. (1971). Etude structurale dans le Paléozoïque des Monts d’Ougarta. Thèse doctorat Faculté des Sciences , Oray, France.

DPAT. (2015). Bulletin de la direction de planification et aménagement de territoire, wilaya de Béchar.

Dubief, J. (1963). Le climat du Sahara. CNRS : Paris, 275 p.

Dubost, D. (2002). Écologie, aménagement et développement agricole des oasis algériennes, Biskra : CRSTRA, 423p.

Jouve, Ph. (2012). Les oasis du Maghreb, des agro-écosystèmes de plus en plus menacés. Comment renforcer leur durabilité ? Courrier de l’environnement de l’INRA 62, pp. 113-122

Kouzmine, Y. (2004). Mutations des espaces sahariens du Sud-ouest algérien. Fragilisation d’un équilibre oasien ancestral. Thèse doctorat, Université Paris, France.

Kouzmine, Y. (2012). Le Sahara algérien. Intégration nationale et développement régional, Paris : L’Harmattan.

Kouzmine, Y., Fontaine J., Otmane T., & Yousfi B. (2009). Étapes de la construction d’un désert : l’espace saharien algérien entre convoitises économiques, projets politiques et aménagement du territoire. Annales de géographie, 670, pp. 659-685.

Lacoste, Y. (1992). Oasis. Encyclopædia Universalis. XVI, pp. 113-120.

Margat & Lemarchand. L. (2008). Les nappes fossiles du Sahara », in La Recherche, 421 : 60-64.

Mebrouk, L. (2007). Etude hydrochimique et isotopique des eaux de la vallée de la Saoura (Sahara Nord Occidental). Thèse doctorat, Université d’Oran 2, 243 p.

Mekkaoui, A. (2015). Le magmatisme basique de l’axe Damrane-Kahal Tabelbala (Daoura, Monts de l’Ougarta, Sud-Ouest Algérie) : géologie, pétrologie, géochimie et contexte géodynamique, Université d’Oran 2, 257 p.

Mekkaoui, A., Merzougui, T., & Graine Kh. (2005). Hydrogéologie de Béni Abbès : potentialités, hydrodynamique et conséquences sur la palmeraie, 2ème Séminaire sur l’eau, mars 2005, Centre universitaire de Béchar.

Merzougui, T. (2011). Caractérisation hydrogéologique et modélisation d'un aquifère alluvial en zone hyper aride: cas de la nappe de la palmeraie de Beni Abbes (vallée de la Saoura, sud-ouest Algérien). Mémoire de magister, Université Tlemcen Abou Bekr Belkaid, 193 p.

Merzougui, T., Kabour, A., & Bouanani, A. (2008). Un modèle de gestion intégrée des ressources en eau dans une zone hyperaride : Cas de l’oasis de Béni Abbès (Vallée de la Saoura, Sud-Ouest algérien), 13e Congrès Mondial de l'Eau, 1‐4 septembre, Montpellier, France.

Michard, A. (1976). Eléments de Géologie Marocaine. Notes et mémoires du service géologique du Maroc, Rabat, 252 p.

OMS (2003). Background document for preparation of WHO Guidelines for drinking-water quality. Geneva.

Remini, B. (2006). La foggara : dégradation d’un système de captage et d’irrigation. 14th International Soil Conservation Organization Conference - Water Management and Soil Conservation in Semi-Arid Environments, 14-19 mai, Marrakech, Morocco.

Remini, B. (2010). La problématique de l’eau en Algérie du Nord. LARHYSS Journal 08, pp. 27-46.

Remini, B., & Achour B. (2008). Vers la disparition de la plus grande foggaras d’Algérie : la foggara d’El Meghier. Sécheresse, 19, pp. 217-221.

Remini, B., Achour B., & Kechad, R. (2014). The sharing of water in the oases of Timimoun heritage cultural declining. LARHYSS Journal, 18, 7-17.

Roche, M.A. (1973). Hydrogéologie de la haute Saoura (Sahara nord occidental). Bulletin du Service Géologique de l'Algérie 43, pp. 10-71.

Rodier, J. (1984). L’analyse de l’eau, eaux naturelles, eaux résiduaires et eaux de mer, 7ème édition. Paris : Dunod.

Schoeller, H. (1955). Géochlmie des eaux souterraines, application aux eaux des gisements de pétrole . Fev. Inst. Franc. Pétr. et ann. combust. liqu., 213 p.

Scholler, H. (1945). L’hydrogéologie d’une partie de la vallée de Saoura et du grand d’erg occidental. bull, soc, géol.fr. 5, XV, pp. 563‐585.

Sghaier, M. (1994). Les agro-systèmes de production en Tunisie : Fonctionnement, rôle et adaptation aux changements écologiques et socio-économiques. Actes du séminaires "agriculture oasiennes", Avril, 1994, Degache (Tunisie) GRIDAO, INRA de Tunisie, 14 p

Vidal-Lablache, P. (1994). La France de l’est (Lorraine-Alsace). Paris : La Découverte, 285 p.

Wang, Y.& Zhao, T. (2018). Impacts of urbanization-related factors on CO2 emissions: Evidence from China's three regions with varied urbanization levels. Atmospheric Pollution Research 9, pp. 15-26.

Yousfi, N. & Ait-Ahmed, C. (1992). Contribution à l'étude hydro- géologique de la Grande Source et de la palmeraie de Béni- Abbès (Sahara occidental). Mémoire Ingénieur d’Etat, Université d’Oran-Algérie, 440 p.

Downloads

Published

2023-11-29

Issue

Section

Articles